Fermer les volets à la tombée de la nuit permet de faire des économies de chauffage

Publié le : 24 novembre 20214 mins de lecture

Parmi les bonnes résolutions relatives aux économies d’énergie, il existe un éco-geste très facile à accomplir et grâce auquel l’on peut réaliser des économies importantes sur le budget. L’éco-geste en question ? La fermeture des volets à la tombée de la nuit ! En effet, un volet fermé, c’est une déperdition de chaleur bien moindre et ainsi moins d’euros jetés par les fenêtres.

Pourquoi est-ce important de fermer les stores, rideaux et volets à la tombée de la nuit ?

Fermer les stores, rideaux et volets lorsque la nuit tombe permet de réduire la consommation de chauffage. En effet, les sorties d’air seront mieux colmatées. N’oubliez donc pas ce geste astucieux, mais très simple : fermez vos volets dès que la nuit tombe. En agissante ainsi, vous pourrez conserver dans la maison toute la chaleur stockée durant la journée. Il s’agit d’une astuce bien utile et qui permet de réaliser des économies sur le chauffage, notamment en saison hivernale. En fermant stores, rideaux et volets chaque soir, vous réduirez significativement les pertes importantes de chaleur dans l’habitation. La chaleur du jour est claustrée dans la maison, ce qui vous permettra de moins dépenser pour le chauffage de votre logement. En plus d’être efficace, pratique et simple, la solution est donc économique en faisant diminuer votre facture de chauffage, ce qui vous permettra de gagner du pouvoir d’achat.

Plus de claustration et moins de pertes par convection

Les stores abaissés et les volets fermés jouent un double rôle. Primo, par l’air qu’ils emprisonnent et par leur épaisseur, ils accroissent l’isolation. Secundo, ils évitent le fait que le vent « aspire » la chaleur en traversant la fenêtre (attiédissement par convection). En conséquence, ils sont efficaces, notamment en cas de forte brise. Des stores ajourés de persiennes et qui s’adaptent imparfaitement à l’ouverture de la fenêtre auront certainement moins d’effet que des volets non perforés et bien ajustés. Effectivement, moins l’air va circuler entre les volets et vitres, meilleure sera l’isolation. Lorsque vous descendez donc des stores à lamelles, veillez à ce qu’ils s’ajustent parfaitement.

Le confort thermogène, plus intéressant que la température

En fermant les volets sur des fenêtres au châssis moins performant, vous empêcherez la surface interne de la vitre de refroidir et, en conséquence, éviterez d’accroître l’incommodité régnant près de la fenêtre. L’être humain est, en effet, très sensible aux courants d’air internes, à l’humidité environnante et à la température des surfaces l’entourant. Assis à proximité d’une murette vitrée dont la température est à 6 °C, par exemple, il aura une sensation de froid, même si au centre de la pièce il est indiqué 24 °C sur le thermomètre. Le froid d’une paroi ou d’une vitre peut se sentir même à plusieurs mètres. De plus, de grandes différences de températures entre les surfaces – sol, plafond, murs – sont pour l’être humain, non seulement déplaisantes, mais entraînent également des déplacements d’air qui augmentent son inconfort. Même si cela peut paraître invraisemblable, l’on se sentira mieux dans un logement au centre duquel il est indiqué 18 °C sur le thermomètre et dont le plafond, le sol et les parois sont également à cette température.

 

Plan du site